La masse maximum autorisée et le permis de conduire.

Quelques réflexions au sujet de cette intervention : (https://www.lemondeducampingcar.fr/pratique/reglementation/le-permis-b-a-45-tonnes-jy-crois-claude-guet-president-de-la-ficm/201684 )

  1. Très bien car cela montre que la FICM est active…
  2. Toutefois je pense que l’on se trompe d’objectif car l’important pour l’avenir c’est la pérennité du Camping-car, hors en demandant que l’on accepte de plus gros véhicules, cela est à contre-sens des mesures envisagées pour réduire la pollution (plus de véhicules avec moteurs à explosion d’ici 2035 ??).
  3. Cette problématique de la charge utile est née de la pression des constructeurs et de la demande de « salon sur roues » avec grand confort – on oublie trop souvent le début en 1950 : combi VW ou Citroën de 6m max !
  4. D’autre part, M. Guet mélange les genres : un véhicule de pompier c’est essentiel pour la sécurité, un CC c’est du loisir, de plus il oublie de mentionner que dans les décideurs européen, il y a des personnes qui voudraient instaurer une taxe européenne sur le CC, ceci pour compenser la pollution de gros véhicules qui roulent avec 2 personnes (source : analyse des débats EU)!

En conclusion, je pense qu’il ne faut pas trop remuer cette problématique, car cela risque de se retourner contre nous !

Il faut promouvoir les petits véhicules afin de se faire valoriser comme non polluant.

Pour info : En Belgique, Le motorhome ressemble à un caméléon. Il ne change pas de couleur, mais bien d’appellation selon la loi qui s’applique à son sujet.

Le Code de la route parle d’un véhicule automobile de camping, pour l’Administration des finances il s’agit d’un camion/utilitaire et pour le permis de conduire il n’existe tout simplement pas, car la loi parle de Masse Maximale Autorisée ( MMA ), ce qui signifie le poids maximum du véhicule avec son chargement.

Au 1er janvier, un particulier s’il n’a pas un numéro de TVA, ne pourra plus acheter un utilitaire ! (il y a une période de transition et de modification, car un CC chez nous, c’est un utilitaire au niveau des taxes)

Cette réflexion n’est pas une critique, mais un avis avec tous les respects que je dois aux bénévoles qui œuvrent pour la pérennité du mode de loisir.

Merci pour vos commentaires !

Ce contenu a été publié dans Généralités, Voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to La masse maximum autorisée et le permis de conduire.

  1. repcom_pub dit :

    Bonjour,
    Je me permet de vous répondre car votre note me pose question.
    La F.I.C.M. est présente depuis plus de 45 ans dans la défens des intérêts des camping-caristes de tous les pays.
    Nous ne nous trompons pas d’objectifs, les attaques incessantes dont nous faisons l’objet nous prouvent que nous avons raison. Les évolutions vers la transition énergétique posent de véritables problèmes comment avoir un véhicule propre sans avoir le problème du poids. il suffit de regarder de plus prêt les voitures électriques (poids,l’autonomie,rechargement). C’est problèmes posés aux camping-car ne sont pas abordés et donc pas résolus. En effet sortie de l’annonce d’un prototype il n’y a rien.
    C’est pourquoi nous avons fait le choix de mettre sur la table les problèmes de PTAC et la charge utile.
    Au aujourd’hui 80à85 % des C.C. en circulation sont en surcharge ,donc potentiellement verbalisable, et non couvert par leur assurance en cas d’accident de la circulation.
    Oui aux petits véhicules mais pas aux poubelles roulantes. Nous voyons trop de véhicules qui ne sont pas équipés du minimum sanitaires et qui lors de leurs passage laissent des souvenirs qui eux nuisent à l’image des C.C.
    Donc pour avoir des objectifs conformes à notre soucis de liberté et de protection de la planète, nous pensons que prévoir la transition énergétique de nos véhicules en pensant peut être à l’hybride impact directement le poids (batteries et moteurs supplémentaires).
    Vous avez pris l’exemple des pompiers mais il y a aussi les petits artisans qui travail en cœur de ville.
    Nous nous sommes aussi attaqués à l’harmonisation des règles de circulation pour tous les citoyens de l’union.
    J’espère vous rencontrer pendant l’EURO CC 2022
    Coordialement
    Claude GUET
    Président F.I.C.M.

    • LLMoignelee dit :

      Bonjour,
      Merci d’avoir répondu.
      Je suis adhérant de la FFACCC et j’ai conscience que nous devons nous défendre afin de pérenniser notre mode de loisir. Toutefois nous devons rester attentif à l’image de marque que nous donnons et ce n’est pas toujours le cas ! Si vous croyez qu’un rassemblement de 500 CC donne une bonne image et bien vous vous trompez, c’est l’inverse et je l’ai vérifié à plusieurs reprise en écoutant les habitants du coin alors que nous étions en gîte à proximité de grand rassemblement de CC (Euro CC, regroupement via Camping-car Magazine…)-Perçu très négativement ! – c’est la raison de notre non-participation aux grandes concentrations.
      Nous en sommes à notre troisième CC et chaque fois un moins de 6m, ce qui nous a orienté: c’est la discrétion et la maniabilité d’un petit véhicule (Et j’ai le permis « D » !).
      En plus en annexe une lettre d’un club qui pour nous à l’époque était à côté de la convivialité ! – Ce qui a renforcé notre conviction d’un petit véhicule.
      Et si les CC sont verbalisables, c’est parce que l’usager souhaite embarquer de multiples choses afin de réduire les frais d’où frigo/congélateur énormes, ce n’est plus du camping ni du loisir au grand air… C’est une habitation seconde résidence mobile.

      Enfin nous pourrions écrire un roman sur le sujet, toutefois sachez que les associations ne représente que +/- 12% des usagers et je pense que la manière dont les clubs gèrent ne favorise pas notre avenir.
      De bonnes fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire